Accueil Utilisations du ciment et du béton Le béton et l'environnement

Le béton et l'environnement

Le ciment est écologique

Avantages pour l'environnement

  • sustdev_image4_r.jpg
    Des projets en béton bien conçus peuvent contribuer au progrès social, à la croissance économique et à la protection de l'environnement pour les années à venir
    Faible intensité de CO2 - La production d'une tonne de béton, qui comprend 10 à 15 % de ciment, entraîne l'émission d'environ 0,13 tonne de CO2, soit le neuvième des émissions du ciment. C'est moins de CO2 par unité de production que pour presque tous les autres matériaux de construction, ce qui fait du béton le matériau de construction durable par excellence.
  • intensite_des_emissions_directes_de_co2_-_ciment_et_beton_inside_gatefold_2010_sd_report.jpg
  • Utilisation efficace des ressources - Les ingrédients du béton - sable, gravier et pierre calcaire - sont abondants partout au monde. Les carrières peuvent aisément être réutilisées à des fins récréatives, résidentielles ou commerciales. Elles peuvent aussi être rendues à la nature.
  • Ressource locale - Les ingrédients du béton se trouvent presque partout, de sorte que le béton peut être produit près du chantier; les transports exigent donc un minimum d'énergie. Au moins 60% de tout le béton est produit dans un rayon de 160 km du chantier. De leur côté, les produits de bois et d'acier sont souvent transportés sur des centaines, voire des milliers de kilomètres.
  • Moins de déchets de construction - Comme le béton est produit sur commande spécifique, on ne livre que la quantité nécessaire au chantier. On envoie ainsi moins de matière aux sites d'enfouissement à la fin d'un projet.
  • Réutilisation - De nombreux produits de béton peuvent être réutilisés, comme les pavés et les panneaux muraux préfabriqués. Les dalles de trottoir en béton sont réutilisées pour construire des murs de soutènement en pierre sèche. Un bâtiment de béton bien conçu, et possédant des planchers de grande portée et de grands espaces sans colonnes, peut être adapté pour une succession d'occupants différents.
  • Recyclage - Les déchets peuvent devenir utiles grâce au béton, produit idéal pour l'incorporation de déchets ou sous-produits industriels. On recycle ainsi, par exemple, du laitier de haut fourneau (provenant de la sidérurgie) et des cendres volantes (provenant des centrales électriques au charbon). Aux États-Unis, environ le tiers des cendres volantes produites chaque année est utilisé dans le béton. L'utilisation de tels sous-produits industriels en tant qu'ajouts cimentaires remplaçant une partie du ciment dans le mélange du béton améliore d'ailleurs le rendement du produit dans certaines applications.
  • Une nouvelle vie pour du vieux béton - Le béton usagé peut être recyclé à 100% comme granulat dans les fondations routières ou autre matériau granulaire. Il peut donner de 45 à 80% de gros granulats utilisables dans la production de nouveau béton. Le reste peut être concassé et réutilisé par exemple comme matériau de substrat dans la construction de routes ou de parcs de stationnement.
  • Réapprovisionnement de la nappe phréatique - Le béton drainant et les pavés de béton autobloquants perméables peuvent servir à réduire l'écoulement de l'eau de surface en permettant à l'eau de retourner dans la nappe phréatique.

Avantages économiques

  • sustdev_image5.jpg
    Matériau rentable et  écoefficace - Le béton est un matériau de construction économique et concurrentiel, surtout quand on tient compte des coûts sur l'ensemble du cycle de vie.
  • Structures plus durables – Le béton résiste à l’usure, aux intempéries, à la pourriture, aux insectes et au feu. La construction en béton réduit les coûts d’entretien et de reconstruction – en énergie, en main-d’œuvre et en matériaux.
  • Frais de transport réduits - Le béton est un produit qui se trouve localement partout au Canada.
  • Frais d'exploitation réduits - La masse thermique du béton contribue à modérer les pointes de chaleur et de froid, réduisant les besoins en installations de chauffage et de climatisation dans les bâtiments.
  • Frais d'éclairage réduits - Comme le béton présente une forte réflectance, les routes, parcs de stationnement et autres structures en béton exigent moins d'éclairage nocturne.
  • Possibilité de se passer de finition intérieure ou extérieure - Les planchers en béton poli n'ont pas besoin de tapis. Les murs en béton exposés n'ont pas besoin de peinture ou de produits scellants.

Avantages pour la société et la qualité de vie

  • sustdev_image8.jpgSécurité, confort et tranquillité - Les structures en béton résistent au feu, au vent, aux vibrations, à la transmission du bruit et aux mouvements sismiques. Le béton ne brûle pas et offre donc une protection totale contre les incendies y compris la sécurité des personnes, la protection des biens et de l'environnement. 
  • Meilleure qualité de l'air intérieur - Le béton ne produit pas d'émanations de gaz, de produits toxiques ou de composés organiques volatils (COV), ce qui réduit les problèmes associés au syndrome des bâtiments malades.
  • Propreté Le béton ne favorise pas la croissance des moisissures et se nettoie aisément.
  • Beauté et élégance architecturale - Le béton allie fonction et aspect pratique à un décor contemporain et à l'expressivité des formes complexes et dynamiques. Le béton est l'essence de la permanence et de la performance - un matériau aux possibilités infinies.

     

Mélange de béton

concrete_mix_fr.jpg

Un exemple de mélange de béton est illustré ci-contre. Les matériaux sont intégrés en différentes proportions selon les qualités recherchées du béton.

Le béton et l'utilisation d'ajouts cimentaires

Bien que l'énergie intrinsèque du béton soit déjà faible, elle peut encore être réduite par le recours à des ajouts cimentaires. Utilisés judicieusement, les ajouts cimentaires peuvent aussi rehausser les propriétés à long terme du béton. Pour assurer le rendement voulu, le remplacement du ciment portland à plus de 30 % par des cendres volantes ou à plus de 35 % par du laitier de haut fourneau doit être considéré comme une application à forte teneur d'ajouts cimentaires, et son adéquation à l'utilisation prévue doit être soigneusement étudiée.

Le béton et l'utilisation de ciments mélangés

Même s'il est très fréquent d'utiliser des ajouts cimentaires pour remplacer une partie du ciment dans un mélange de béton, on peut aussi recourir à du ciment mélangé. Les cendres volantes, le laitier de haut fourneau ou la fumée de silice sont ajoutés directement au ciment au stade du broyage dans le processus de production. L'utilisation de ciment mélangé assure notamment un accroissement de la capacité de production, une réduction des émissions de CO2, une réduction de la consommation de combustible et un contrôle rigoureux de la qualité des ajouts cimentaires.

Dans l'ensemble, l'utilisation accrue d'ajouts cimentaires dans le ciment et le béton se traduit par une réduction correspondante des émissions de gaz à effet de serre.