Accueil Utilisations du ciment et du béton Pourquoi le béton est meilleur?

Le béton, c'est pour la vie

Pourquoi le béton est meilleur?

Le béton surclasse les matériaux de construction plus légers comme le bois et n'ennuiera pas les propriétaires avec des problèmes de réparation et d'entretien. Souple et durable, le béton est un choix économique et écologique pour les constructions résidentielles et commerciales.

Durable

french-repair--maintenance-.jpg

Si c'est construit avec du béton, c'est construit pour la vie. Le béton est un matériau de construction qui gagne en résistance au fil du temps. Les cent années de service d'un béton contribue à la conservation des ressources, ne serait-ce qu'en réduisant la nécessité de reconstruire. Le béton est durable - il résiste aux intempéries, à l'érosion et aux désastres naturels, ne demande que peu de réparations et d'entretien, en somme, c'est un investissement solide.

Économique

french-reduce-heat-.jpg

L'énergie d'exploitation représente normalement 85 % de toute l'énergie qu'utilisera un bâtiment pendant ses années de service. Le béton est l'une des méthodes les plus sûres et économiques pour construire des structures éconergétiques.

Un bâtiment durable en béton peut faire économiser, au cours de son cycle de vie, 20 % de ses coûts de construction. La plus grande partie de ces économies est attribuable à la masse thermique du béton qui permet non seulement d'emmagasiner l'énergie naturelle comme le soleil, mais aussi l'énergie calorifique des appareils d'éclairage et d'autres appareils.

Une performance énergétique optimale grâce au béton

La masse thermique des immeubles en béton, lorsqu'elle est combinée à des systèmes de climatisation et de chauffage par rayonnement, peut réduire de 29 % les besoins en chauffage et climatisation.

Selon le rapport publié par Cobalt Engineering, les bâtiments dotés d'une ossature en béton ont pu réaliser des réductions moyennes de 20 à 25 % en énergie, comparativement à des bâtiments à ossature de bois, et ce, un peu partout au Canada. L'étude de Stantec Consultants a mesuré la consommation énergétique annuelle de deux édifices, l'un construit dans les années 1960 et l'autre construit en tirant profit de l'efficacité énergétique de la masse thermique. Une étude supervisée portant sur des bâtiments de l'Université de la Colombie-Britannique a démontré que le bâtiment en béton consommait 59 % moins d'énergie que les bâtiments plus vieux, mais d'affectation semblable, qui n'avaient pas intégré les systèmes d'énergie active à l'effet de masse thermique.

Sécuritaire

2french-unlike-wood-.jpg

Le béton est sécuritaire et sain pour les occupants. En tant que matériau inerte, le béton ne peut pas brûler. Il ne peut ni pourrir ni moisir. Il ne libère aucun composé organique volatile et assure donc une excellente qualité de l'air. Une construction supérieure de bonne qualité permet de barrer l'entrée aux pollens, poussières et autres polluants de l'air.

Les designers, les ingénieurs et les constructeurs connaissent bien le béton. Au fil du temps, les techniques de construction se sont raffinées et elles sont bien comprises - il n'est plus besoin de mener des expériences avec des matériaux qui pourraient compromettre la santé et la sécurité.

L'intégrité structurale du béton apporte une protection supplémentaire en cas de tremblement de terre ou de temps violent. Grâce à sa robustesse et à sa masse thermique, le béton garantit une protection accrue contre l'effet des fluctuations extrêmes de la température extérieure qui se traduit par un environnement intérieur à l'abri des courants d'air et une température ambiante stable tout au long de l'année.

Le silence et la quiétude d'un bâtiment, en plus de rehausser le bien-être des occupants, suscitent un sentiment de confiance et d'intimité - des murs et des planchers massifs peuvent faire toute une différence.

Écologique

french-portland-limestone-.jpg

Les bâtisseurs soucieux de l'environnement recherchent des matériaux dont l'empreinte écologique est des plus minimes. Le béton, parce qu'il est produit à partir de ressources locales et abondantes, et qu'il a une longévité remarquable, s'avère le choix le plus judicieux pour un avenir durable.

Dans le cycle de vie du béton, le recyclage est présent du début à la fin. En effet, plusieurs déchets et sous-produits industriels qui encombreraient les sites d'enfouissement sont utilisés dans les fours à ciment ou dans les formulations de béton pour leur apporter les caractéristiques recherchées. Le béton est recyclable et sert de matériau granulaire pour la fondation des chaussées ou pour fabriquer du nouveau béton.

La fabrication d'un mètre cube de béton conventionnel génère 210 kilogrammes de CO2, mais l'inclusion d'ajouts cimentaires et l'utilisation de déchets comme combustible dans les fours permettent d'atténuer ce bilan. De plus, la recherche et l'innovation proposent des solutions qui permettent de réduire de plus en plus le bilan carbonique du béton. Par exemple, le ciment portland au calcaire (CPC) qui a récemment été incorporé dans le Code national du bâtiment émet 10 % moins de CO2 lors de sa fabrication que le ciment portland conventionnel, et procure néanmoins au béton la même résistance et la même durabilité. Les récentes innovations dans le domaine comprennent les ciments à effet photocatalytique qui confèrent au béton des propriétés autonettoyantes et dépolluantes notamment en lui permettant de décomposer les oxydes d'azote et de souffre.

Les édifices en béton aident les gouvernements et les promoteurs à atteindre leurs objectifs de durabilité. De plus, ils réduisent l'effet d'îlot thermique et sont tout à fait appropriés pour la construction des toits verts.

Le béton et la certification LEED

Le système d'évaluation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) identifie les critères d'un bâtiment durable. Le système vise à évaluer la performance énergétique et environnementale des bâtiments et à faciliter la transformation des marchés vers des constructions durables. Sur les 26 points requis pour une accréditation LEED, le béton peut en contribuer jusqu'à 21.

Le béton. C’est encore plus intelligent que vous le pensez.