Énergie et climat

Stratégie de l’industrie

Le processus de fabrication du ciment consomme beaucoup d’énergie et produit un somme importante de gaz à effet de serre car il exige de grandes quantités d'énergie thermique pour le chauffage des matières premières nécessaires à la production du ciment. Alors que l’électricité ne compte que pour 10 % de l’énergie employée, elle représente pourtant plus de 25 % du coût total de l’énergie. Ensemble, les coûts d’électricité et d’énergie primaire pèsent pour presque 40 % du coût total de production. Les coûts croissants de l’énergie liés aux nouvelles réglementations ou celles à venir, que ce soit des coûts directs ou administratifs, auront une incidence appréciable sur la compétitivité de l’industrie canadienne du ciment à l’échelle mondiale.

Environ 60 % des émissions de gaz à effet de serre de l’industrie sont irréductibles et résultent d’un processus chimique fixe lié à la fabrication du ciment.

Pour répondre aux défis du changement climatique et de la compétitivité de l’industrie, les producteurs canadiens de ciment ont formulé une stratégie de lutte contre les changements fondée sur les efforts suivants :

  • faciliter et améliorer l’utilisation de sources d’énergie renouvelable et de substitution pour remplacer les combustibles fossiles vierges;
  • accroître l’utilisation d’ajouts cimentaires pour remplacer une partie du ciment employé dans la fabrication du béton;
  • améliorer sans cesse l’efficacité énergétique du processus de fabrication.

Pour plus d’information sur le développement durable de l’industrie : Fabrication durable