Home About CAC News Releases

Articles

La sécurité doit demeurer la priorité selon l’Association Canadienne du Ciment

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Révision du Code de construction du Québec pour inclure des bâtiments de cinq et six étages en bois

La sécurité doit demeurer la priorité selon l’Association Canadienne du Ciment

Québec, le 3 novembre 2014 – L’Association Canadienne du Ciment (ACC) se dit très inquiète par les modifications suggérées au Code de construction du Québec de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) visant à permettre la construction de bâtiments de cinq et six étages en bois. Elle estime que la sécurité doit d’abord rester la plus grande des priorités.

Selon l’Association, les propositions actuelles comportent plusieurs déficiences importantes, surtout au niveau de la sécurité incendie et de la résistance aux tremblements de terre, qui méritent d’être sérieusement prises en considération. Pour pallier ces lacunes, l’ACC réclame l’ajout de dispositions limitant la propagation des flammes au niveau du revêtement extérieur et des séparations coupe-feu, qui devraient être de matériau non-combustible, ainsi que la présence obligatoire de gicleurs dans les résidences de soins afin d’assurer la sécurité des occupants et des répondants. L’ACC demande aussi à la RBQ de se conformer aux nouvelles exigences sismiques du Code National du Bâtiment 2015 (CNB 2015), plutôt que de se conformer à l’édition 2010, pour les bâtiments de construction en bois de plus de quatre étages afin qu’ils puissent maintenir un niveau de sécurité structurale acceptable.

La sécurité et la durabilité à l’avant-plan

M. Paul Boissonneault, Président de l’Association canadienne des chefs de pompier appuie la position de l’ACC. « La sécurité de la population et de nos pompiers est notre priorité. Le gouvernement doit s’assurer que ce soit le point central de tous changements apportés au Code de construction. » a dit M. Boissonneault.

« De plus, l’ACC croit fermement que tout bâtiment doit être bien construit et construit pour durer, a indiqué Michel Binette, vice-président de l’Association Canadienne du Ciment. Les Québécois sont en droit de s’attendre à ce que les codes de construction et de sécurité de la RBQ soient beaucoup plus musclés et dans lesquels la sécurité est à l’avant-plan, surtout pour les citoyens les plus vulnérables, tels que les aînés, les personnes à mobilité réduite ou à faibles revenus. Si la RBQ ne tient pas compte des modifications que nous leur avons proposées, nous craignons voir apparaître deux classes de bâtiments, ceux conçus pour résister, et ceux qui ne le sont pas.»

Une vulnérabilité à considérer

Il existe des exemples flagrants d’incendies qui ont détruit des bâtiments construits en bois. Ils viennent rappeler à quel point ces tragédies menacent la sécurité de résidents et peuvent causer des dommages très importants aux propriétés voisines, ne faisant aucun doute sur la vulnérabilité de ces bâtiments.

Par ailleurs, ces modifications produiraient des impacts environnementaux non négligeables, comme une augmentation de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre (GES). Les bâtiments en bois sont, en effet, reconnus pour être moins efficaces au chapitre énergétique et ont une plus faible masse thermique que les bâtiments en béton.

À propos de l’Association Canadienne du Ciment

L’Association Canadienne du Ciment est la voix de l’industrie canadienne du ciment, un contributeur stratégique à l’économie et à l’infrastructure du pays. L’industrie fournit un approvisionnement domestique fiable en ciment requis pour construire l’infrastructure du Canada. L’industrie du ciment et du béton contribue à l’économie canadienne pour plus de 8 milliards de dollars de ventes annuelles et plus de 27 000 emplois directs et indirects.

L’ACC et ses membres s’impliquent à produire le ciment et les produits de béton dans le respect de l’environnement. Les membres de l’ACC sont: Ciment Québec, Colacem Canada, ESSROC Italcementi Group, Federal White Cement Ltd., Holcim Canada, Lafarge Canada, Lehigh Hanson Canada et St Marys Cement Group — entreprises dont les corporations respectives adhérent au World Business Council for Sustainable Development – Cement Sustainability Initiative.

Pour en savoir plus...

- 30 -

Source: Association Canadienne du Ciment

Renseignements:

Me Michel Binette, LL.B., M.A.P.
Vice-président, affaires juridiques, publiques et gouvernementales Région du Québec et de l'Atlantique Association Canadienne du Ciment
T : 450.420.3973
C: 418.802.7211
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Guillaume Lemieux, ing., M.Sc.A
Directeur marchés et affaires techniques Région du Québec et de l'Atlantique Association Canadienne du Ciment
T : 450.420.3973
C: 438 863.9561
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Lyse Teasdale
Directrice des communications Association Canadienne du Ciment
T : 1.866.637.4654
C : 613.809.0517
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

John-Paul Cody-Cox
Directeur Général Association canadienne des chefs de pompier
T : 613.864.4437
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

 

New Release "Rediscover Concrete - Essential Solutions for Sustainable Transportation Infrastructure"

A new release of "Rediscover Concrete - Essential Solutions for a Sustainable Transportation Infrastructure" is available for download. Rediscover Concrete Supplement ... Read more...
 

New Release "Rediscover Concrete - Essential Solutions for Sustainable Buildings and Infrastructure"

A new release of "Rediscover Concrete - Essential Solutions for Sustainable Buildings and Infrastructure" is available for download. Rediscover Concrete Supplement ... Read more...
 

Industry growth shouldn’t be at the expense of safety and quality

Ottawa, October 6, 2014 Letter to the Editor Globe and Mail RE: “Forestry industry set to gain from update to building codes”: Industry growth shouldn’t be at the expense of safety and quality Bertrand Marotte’s article on how proposed changes to the National Building Code to allow mid-rise wood ... Read more...
 

CAC Welcomes Ontario Mandate for Low-Carbon Fuels

PRESS RELEASE For immediate distribution CAC Welcomes Ontario Mandate for Low-Carbon Fuels Minister’s Mandate Letter Commits to 2014 Deadline for New Fuel Regulation Ottawa, ON, September 26, 2014: The Cement Association of Canada (CAC) strongly supports the Ontario government’s renewed commitm ... Read more...